Comment Bien Choisir sa Surjeteuse

0

Que vous soyez une couturière débutante ou expérimentée, la surjeteuse est la machine parfaite pour passer à un niveau de couture supérieur. Complémentaire à la machine à coudre, la surjeteuse vous permettra d’améliorer la qualité de vos créations en réalisant des finitions professionnelles qui ne s’effilochent pas, rapidement et en toute simplicité. Pour vous aider à choisir la surjeteuse qui conviendra le mieux à vos attentes, nous allons tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur ce type de machine : A quoi sert-elle précisément ? Quels sont ses avantages mais également ses inconvénients ? Quelles différences avec une machine à coudre ? Quels critères prendre en compte ? Quelle sont les meilleurs modèles de surjeteuses ? Dans ce guide d’achat dédié aux surjeteuses, nous avons rassemblé tous les critères et toutes les informations indispensables à prendre en compte dans votre choix final.

A Quoi Sert une Surjeteuse ?

La surjeteuse est une machine qui permet de couper, piquer et surfiler les bords des tissus en un seul passage. Elle permet de réaliser des finitions parfaites tout en gagnant un temps considérable. La surjeteuse est idéale pour travailler des tissus fins (voile, soie…) et élastiques (jersey, maille, molleton, lycra…). Les surjeteuses les plus répandues utilisent généralement 2, 3 ou 4 fils que l’on enfile indépendamment sur les aiguilles et les boucleurs.

Différences Entre une Surjeteuse et une Machine à Coudre ?

Avant de mettre en évidence les différences entre une machine à coudre et une surjeteuse, il est utile de rappeler ce que font chacune de ces machines. La machine à coudre a pour rôle de coudre des tissus entre eux. Elle offre une plus grande variété de points de couture, notamment décoratifs et vous ne pourrez pas vous en passer pour poser des boutonnières ou des fermetures éclairs. De son côté, la surjeteuse est conçue pour assembler des morceaux de tissus et effectuer des finitions soignées en un temps record. Autrement dit, elle permet de coudre, couper le surplus de tissu et terminer les bords en une seule opération. Bien que certaines machines à coudre soient équipées d’un point de surjet comme la xBrother CS10 et/ou d’un point overlock, elles n’offrent pas un niveau de finition, une solidité et une rapidité d’exécution comparable a ce que peut offrir une surjeteuse. De plus, la surjeteuse aura nettement plus de facilité à travailler des matières délicates comme des tissus fins ou extensibles. Malgré son rôle plus spécifique, la surjeteuse ne remplace pas la machine à coudre. Au contraire, ce sont deux machines totalement complémentaires.

Le Fonctionnement d’une Surjeteuse

Malgré leur évidente complémentarité, le fonctionnement d’une surjeteuse est légèrement différent de celui d’une machine à coudre. Elle est équipée de plusieurs fonctionnalités qui lui sont propres comme l’alimentation différentielles, les couteaux ou encore les boucleurs. Voyons plus en détail les spécificités de cette machine.

L’Entrainement Différentiel

Bouton de réglage de l'entrainement différentiel sur la surjeteuse Juki MO 654DE

Bouton de réglage du l’entrainement différentiel (DIF) sur la surjeteuse Juki MO-654DE

Le différentiel permet de contrôler la vitesse à laquelle les griffes d’entrainement entraînent le tissu. Contrairement à la machine à coudre qui n’est équipée que d’une seule rangée de griffes d’entrainement, la surjeteuse en possède deux. Une première rangée à l’avant et une seconde à l’arrière. Ces deux rangées de griffes étant indépendantes, vous pourrez augmenter ou diminuer la valeur du différentiel pour éviter que les tissus extensibles ne soient étirés (une griffe plus lente que l’autre) ou que les tissus légers ne soient froncés (une griffe plus rapide que l’autre) au moment de la piqûre. Lorsque le différentiel n’est pas activé (1 ou N), les deux rangées de griffes avancent à la même vitesse pour coudre des tissus en coton par exemple. Pour une maîtrise totale de vos travaux de couture, l’entrainement différentiel est indispensable. Il est normalement disponible sur la majorité des modèles de surjeteuse.

Les Boucleurs

Les deux boucleurs (supérieur et inférieur) et le couteau supérieur

Les deux boucleurs (supérieur et inférieur) et le couteau supérieur

La surjeteuse est équipée de deux boucleurs qui guident les fils jusque sous la plaque d’aiguille. Avec l’aide des aiguilles, ce sont eux qui créent les points de couture en entrelaçant les différents fils les uns au dessus des autres. Ils rendent parfois l’enfilage des fils un peu complexe mais sont essentiels au bon fonctionnement de la machine.

Les Couteaux

La surjeteuse est dotée de deux couteaux. Ces couteaux permettent à la surjeteuse de venir couper le bord du tissu avant de le surfiler (coudre le bord du tissu). Le premier couteau inférieur est fixe alors que le second couteau supérieur est mobile. C’est le couteau supérieur qui se déplace de haut en bas pour venir couper le tissu sur la lame inférieure. Sur la plupart des machines, le couteau supérieur peut-être désactivé à tout moment pour la réalisation de points de couture spécifiques comme l’ourlet roulotté par exemple.

Les Aiguilles

Contrairement à une machine à coudre traditionnelle, la surjeteuse possède obligatoirement deux aiguilles qui peuvent fonctionner ensemble, pour assembler et surfiler, ou séparément. Comme pour les aiguilles d’une machine à coudre, vous devrez adapter vos aiguilles au type de tissu et de fil que vous utiliserez. Certaines surjeteuses permettent d’utiliser des aiguilles standards (utilisable avec une machine à coudre) mais d’autres n’acceptent que des aiguilles spéciales pour surjeteuse et recouvreuse qui sont plus adaptées à la rapidité de couture de ces machines.

Les deux aiguilles de la surjeteuse Elna eXtend 864air

Les deux aiguilles sur la surjeteuse Elna eXtend 864air

Les Critères Importants pour Choisir la Meilleure Surjeteuse

Pour choisir votre surjeteuse en fonction de vos besoins mais également de votre budget, voici les principaux critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix.

  1. Le Nombre de Bobines
  2. La surjeteuse utilise plusieurs bobines de fils (ou cônes). Vous aurez principalement le choix entre des surjeteuses à 2, 3, 4 ou 5 bobines. Ce critère est important puisqu’il va déterminer principalement le type de points de couture que pourra réaliser la machine et que vous serez en mesure d’utiliser pour vos projets de couture.

    Surjeteuse 2, 3 et 4 fils Pfaff Hobbyblock 2.0


    La surjeteuse 2, 3 et 4 fils Pfaff Hobbylock 2.0

    La surjeteuse 3 fils

    Elle est particulièrement adaptée pour les personnes qui ne souhaitent que surfiler. Elle vous promet une finition soignée uniquement au point de surjet 3 fils mais ne vous permettra pas de travailler sur des tissus extensibles ou de faire des points décoratifs. Ce sont généralement les surjeteuses les moins chères puisqu’elles ne disposent pas, par exemple, de l’entrainement différentiel. Elles n’utilisent également qu’une seule aiguille.

    Une surjeteuse 3 et 4 fils

    Il s’agit souvent des surjeteuses d’entrée de gamme. Elle vous permettent d’assembler, couper et surfiler les tissus en un seul passage. Ce type de surjeteuse est idéal pour les tissus extensibles et résistants comme le jersey. Elles disposent des fonctionnalités essentielles que l’on est en droit d’attendre d’une surjeteuse mais sont plus bruyantes et moins stables (plus légères) que les autres modèles.

    La surjeteuse 2, 3 et 4 fils

    Elle se différencie principalement des modèles précédents par sa polyvalence et les nombreuses possibilités de création qu’elle offre. En effet, la surjeteuse 2, 3 et 4 fils permet notamment de réaliser des points de couture qui n’utilisent que 2 fils (surjet 2 fils, flatlock 2 fils ou ourlet roulotté 2 fils). C’est le modèle parfait pour varier vos finitions et laisser libre cours à votre créativité sans être limité. Elle est généralement dotée de fonctionnalités avancées qui la rendent plus facile et plus confortable à utiliser que les modèles à 3 et 4 fils. C’est ce type de surjeteuses qui est le plus plébiscité par les couturières de tous niveaux.

    La surjeteuse à 2, 3, 4 et 5 fils

    Il s’agit plus exactement d’une recouvreuse. Elle permet notamment de réaliser des points décoratifs, de recouvrement ou de chaînette que les autres modèles ne peuvent pas faire. Elle permet également de confectionner des ourlets sur n’importe quel type de tissu. La recouvreuse est différente de la surjeteuse puisqu’elle ne permet pas de couper le tissu. On trouve cependant des modèles combinés de surjeteuse/recouvreuse qui bénéficient des fonctionnalités des deux machines.

  3. Le Nombre de Points
  4. C’est bien sûr un critère important en fonction de vos futures envies. Le nombre de points va surtout dépendre du type de surjeteuse que vous aurez préalablement sélectionné. Votre future surjeteuse doit vous permettre de réaliser les principaux points de couture que l’on peut attendre de ce type de machine : surjet 4 fils, surjet 2 ou 3 fils, ourlet roulotté et flatlock. Une bonne surjeteuse se doit de proposer l’ensemble de ces points mais pensez toutefois à vérifier ce critère.

    Les Principaux Points de Couture de la Surjeteuse

    Le nombre de points disponibles va avant tout dépendre de vos besoins et du modèle de surjeteuse que vous choisirez.

    • Le Point de Surjet 4 Fils (ou Overlock)
    • C’est le point principal par excellence de la surjeteuse et certainement celui que vous utiliserez le plus. La machine va assembler et surfiler le bord des tissus en même temps. Cela permet de gagner du temps et d’obtenir des finitions parfaites.

    • Le Point de Surjet (2 ou 3 Fils)
    • Il permet de surfiler les bords sans assembler les tissus. Son but est de réaliser des finitions propres pour éviter que les bords ne s’effilochent avec le temps.

    • L’Ourlet Roulotté (2 ou 3 Fils)
    • L’ourlet roulotté (ou ourlet roulé) permet de réaliser un ourlet très étroit en repliant légèrement le bord du tissu sur lui-même. Il est idéal pour la finition des bords des tissus assez fins et utilise très peu de tissu.

    • Le Flatlock
    • C’est un point de couture purement décoratif qui permet d’assembler deux morceaux de tissus à plat. Le flatlock ne peut être réalisé que sur des modèles dont le couteau peut être désactivé.

    Exemples de point de couture d'une surjeteusePoint de surjet 4 fils, 3 fils, ourlet roulotté 2 fils et flatlock 3 fils

    Exemple de différents points de couture spécifiques à la surjeteuse

  5. Un Couteau Désactivable
  6. La majorité des surjeteuses est équipée d’un couteau amovible mais vérifiez bien ce point car pour réaliser certaines tâches, vous aurez besoin de désactiver le couteau afin ne pas couper le tissu.

  7. L’Enfilage Automatique
  8. Enfilage manuel des fils d'une surjeteuse

    Les différentes indications pour l’enfilage manuel des fils de la surjeteuse Bernina L450

    L’enfilage des fils est souvent une étape fastidieuse à réaliser mais indispensable avant de commencer à coudre ou lorsqu’il faut changer de fil au milieu d’une couture. L’enfilage consiste à faire passer un à un les différents fils dans les aiguilles et boucleurs en respectant scrupuleusement l’ordre de passage de chaque fil. Pour les modèles de surjeteuses à 4 fils, deux fils passent dans les boucleurs à l’intérieur de la machine alors que les deux autres passent dans les aiguilles à l’extérieur. La plupart des surjeteuses sont équipées de repères colorés à suivre pour simplifier l’enfilage. Les instructions des différentes étapes se trouvent également à l’intérieur du capot avant de la machine pour toujours les avoir à porter de mains. Dans la majorité des cas, l’enfilage suit la même séquence d’une surjeteuse à l’autre. Le passage des fils débute généralement par l’enfilage du boucleur supérieur (rouge) puis du boucleur inférieur (jaune) avant de se terminer par l’enfilage de l’aiguille droite (vert) puis de l’aiguille gauche (bleu). Pour vous simplifier la tâche, certaines surjeteuses proposent un système d’enfilage automatique à air. L’enfilage fonctionne avec un jet d’air sous pression qui propulse le fil à travers la machine pour enfiler les boucleurs (supérieur et inférieur) en quelques secondes. Cette fonctionnalité permet de gagner du temps mais augmente forcément le coût de la machine.
    Système d'enfilage automatique à air de la surjeteuse Elna eXtend 864air

    Système d’enfilage automatique à air de la surjeteuse Elna eXtend 864air

  9. Le Réglage de la Tension des Fils
  10. Les disques de tension de fil permettent de régler les tensions de chaque fil indépendamment les uns des autres. La tension doit être réglée en fonction du type de tissu et du fil utilisés ou du point de couture sélectionné. Plus le chiffre indiqué est grand et plus la tension du fil sera importante. Chaque bouton de réglage de tension est habituellement différencié par un code couleur correspondant au fil des boucleurs ou des aiguilles. Le réglage de la tension s’effectue manuellement mais sur certains modèles de surjeteuses haut de gamme, la tension peut être réglée automatiquement par la machine en fonction du point de couture sélectionné.

    Boutons de réglages de la tension des fils de la surjeteuse Brother 1034DX

    Les quatres boutons de réglages de la tension des fils de la surjeteuse Brother 1034DX

  11. Les Accessoires
  12. Pensez également à regarder les accessoires disponibles pour votre future acquisition, car certains, s’ils ne sont pas indispensables sont très pratiques.

    • Le Bac à Déchets
    • La surjeteuse faisant énormément de déchets, un bac de récupération des déchets peut s’avérer utile. Il peut être fixé à l’avant de la machine pour garder votre poste de travail propre et éviter que des résidus de tissus ou de fils ne soient dispersés n’importe où pendant la couture.

    • Le Bras Libre
    • Comme pour une machine à coudre, le bras libre permet de coudre plus facilement des pièces tubulaires comme des manches ou des ourlets.

  13. La Facilité d’Utilisation
  14. Sur certaines surjeteuses les réglages peuvent s’avérer vraiment fastidieux au point de vous couper l’envie d’utiliser votre machine. Prêter une attention toute particulière à la facilité d’enfilage des fils, notamment sur les machines d’entrée de gamme, qui offrent moins d’options. C’est souvent l’opération la plus délicate à réaliser même pour des couturières aguerries. Bien que rien ne soit insurmontable, dites vous bien que plus votre machine sera simple et confortable à utiliser, plus vous aurez envie de vous en servir.

  15. Le Prix
  16. Le prix est bien évidemment un élément important à prendre en considération au moment d’effectuer votre choix. Votre budget doit tenir compte avant tout de vos besoins pour mener à bien vos projets, de votre niveau de couture et de votre fréquence d’utilisation. La surjeteuse est une machine à la mécanique complexe. Son prix va bien entendu dépendre du type de surjeteuses que vous choisirez (3 fils ou 3 et 4 fils ou 2, 3 et 4 fils) mais aussi des ses fonctionnalités. Pour une utilisation occasionnelle, on trouve des modèles d’entrée de gamme aux alentours de 250€ mais les prix peuvent rapidement grimper pour des modèles plus perfectionnés. Pour une utilisation plus régulière, orientez-vous plutôt vers la gamme supérieure. Pour un tarif aux alentours de 500€, vous trouverez des modèles qui offrent un niveau de finitions et de confort d’utilisation bien meilleur. Quoi qu’il arrive, évitez les machines premiers prix qui sont souvent fragiles, limitées dans leurs performances et qui risquent de vous décourager. Privilégiez également des marques comme Pfaff, Elna, Janome, Juki, Brother ou Babylock qui proposent des surjeteuses d’excellente qualité pour vous permettre de réaliser des finitions et des points de couture soignés. Alors oui l’achat d’une surjeteuse représente un budget un peu plus élevé que celui d’une machine à coudre. Par exemple, on trouve d’excellentes machines à coudre comme la Brother FS40 pour un prix bien inférieur à 200€. Néanmoins, avec l’achat d’une surjeteuse, vous ne serez pas déçu par le résultat final de vos projets de couture.

Les Avantages et Inconvénients d’une Surjeteuse

Pour que vous puissiez faire votre choix en toute connaissance de causes, voici un résumé des principaux avantages et inconvénients que nous trouvons à l’utilisation d’une surjeteuse.

Les Avantages
  • Permet de travailler des tissus très fins ou extensibles
  • Réaliser des finitions parfaites
  • Gain de temps impressionnant
  • Complémentaire à la machine à coudre
  • Nombreuses possibilités de création
  • Les Inconvénients
  • L’enfilage des fils n’est pas toujours simple
  • Les réglages un peu complexe
  • Le prix
  • Quelles Différences Entre une Surjeteuse et une Recouvreuse ?

    Recouvreuse / surjeteuse Juki MO-745

    La recouvreuse / surjeteuse Juki MO-745

    Une recouvreuse est différente d’une surjeteuse puisque dépourvue de couteau, elle ne peut ni couper, ni coudre le bord du tissu. Son rôle est de réaliser des ourlets sur des tissus tricotés et des points décoratifs. On peut également s’en servir pour poser des élastiques et des côtes. Une recouvreuse ne peut donc pas couper ni surjeter c’est pourquoi les deux machines sont complémentaires. Il existe toutefois des modèles combinés de surjeteuses/recouvreuses qui permettent de rassembler les fonctionnalités des deux machines dans un seul et même modèle. C’est particulièrement utile lorsque l’on dispose d’un petit espace de stockage par exemple ou d’un budget limité. Cependant, il est souvent conseillé de dissocier les deux types de machines pour gagner en performance d’abord, ensuite parce que le passage d’une fonction à l’autre peut être assez délicat et contraignant.

    Notre Sélection des Meilleures Surjeteuses

    Il existe de nombreuses surjeteuses sur le marché. Faire son choix peut donc être un véritable parcours du combattant. Pour vous aider dans votre choix, nous avons sélectionné pour vous les meilleures surjeteuses du moment.

     Surjeteuse Juki 654DE
    Juki
    MO-654DE
    Surjeteuse Pfaff Hobbylock 2.5Pfaff
    Hobbylock 2.5
    Surjeteuse Elna 664 ProElna
    664 Pro
    Surjeteuse Brother 1034DXBrother
    1034DX
    Nombre de fils2, 3 et 4 fils2, 3 et 4 fils2, 3 et 4 fils3 et 4 fils
    Vitesse de couture1500 points/min1200 points/min1300 points/min1300 points/min
    Nombre de points815125
    Entrainement différentiel0,7 - 20,6 - 20,5 - 2,250,7 - 2
    Largeur de pointJusqu’à 6mm
    Jusqu’à 7mm
    Jusqu'à 7mmJusqu'à 7mm
    Longueur de pointJusqu'à 4mmJusqu'à 4mmJusqu'à 5mmJusqu'à 4mm
    Éclairage
    Enfilage automatique à air
    Tension automatique du fil
    Bac à déchets
    Bras libre
    Position extra-haute
    pied-de-biche
    Jusqu'à 5mmJusqu'à 4,5mmJusqu'à 5,5mmJusqu'à 6mm
    Dimensions
    (L x P x H)
    27x34,5x29,5cm32x40,4x32,6cm34x26x30cm33,5x27,5x29,8cm
    Poids7 kg8,7 kg6,3 kg5,6 kg
    VOIR LE MEILLEUR PRIXVOIR LE MEILLEUR PRIXVOIR LE MEILLEUR PRIXVOIR LE MEILLEUR PRIX
    VOIR LE TEST

    La Juki MO-654DE

    Surjeteuse Juki 654DE
    La Juki MO-654DE est une surjeteuse 2, 3 et 4 fils qui conviendra aussi bien aux couturières débutantes qu’aux plus expérimentées. Bien connue pour la qualité de ses surjeteuses professionnelles, Juki nous propose une surjeteuse domestique performante, robuste et simple d’utilisation pour un rapport qualité / prix imbattable. Équipée d’un châssis en métal pour une fiabilité accrue, elle permet de travailler avec beaucoup de facilité sur tous les types de tissus même les plus épais. L’aide à l’enfilage grâce aux repères colorés et l’enfilage simplifié du boucleur inférieur vous permettront de démarrer le travail de couture en quelques minutes. En outre, la surjeteuse Juki MO-654DE est une machine très silencieuse dotée de l’entrainement différentiel, du réglage de la longueur (jusqu’à 4 mm) et de la largeur (jusqu’à 6 mm) des points, de l’éclairage du plan de travail, du couteau escamotable, du réglage de la tension et de la mise en place simplifiée du roulotté. Vous l’aurez compris, la Juki MO-654DE est l’une de nos surjeteuses préférées. Spécialement conçue pour rendre votre expérience de couture la plus agréable possible, vous réaliserez des points de surjet de grande qualité en toute simplicité.

    Consulter le meilleur prix pour la Juki MO-654DE

    La Pfaff Hobbylock 2.5

    La Pfaff Hobbylock 2.5 est une surjeteuse 2, 3 et 4 fils qui permet de coudre, couper et surfiler les bord de tous les types de tissus. On apprécie particulièrement la simplicité d’utilisation de cette machine qui règle automatiquement la tension du fil lorsque vous sélectionnez l’un des 15 points de couture disponibles. Vous n’aurez plus qu’à faire quelques petits ajustements en fonction de vos besoins. C’est LE gros avantage de ce modèle. Pour un travail toujours plus précis et confortable, elle offre 2 vitesses de couture, le passage en un seul geste à la couture à deux fils, un couteau désactivable, un enfilage rapide des fils indiqués par couleurs et le réglage de la longueur et de la largeur des points. Avec ses nombreux pré-réglages, le nombre d’accessoires fournis et la qualité de finition qu’elle permet d’obtenir, la Pfaff Hobbylock 2.5 conviendra aussi bien aux débutantes qu’aux couturières les plus exigeantes.

    Consulter le meilleur prix pour la Pfaff Hobbylock 2.5

    La Elna 664 Pro

    Surjeteuse Elna 664 ProLe modèle Elna 664 Pro est l’un de nos coups de cœur. Cette surjeteuse 2, 3 et 4 fils offre une qualité de point professionnel pour travailler une grande variété de tissus aussi bien légers que plus difficiles. Elle possède tout ce qu’il faut pour réaliser vos travaux de couture en toute simplicité. Nous apprécions particulièrement son convertisseur intégré qui permet de passer aisément à la couture des points à 2 fils comme l’ourlet roulotté, son code couleur qui rend l’enfilage du fil plus facile ainsi que son panneau d’affichage des programmes situé à l’avant de la machine qui indique clairement les réglages nécessaires à effectuer en fonction du programme préalablement choisi. Les réglages de la tension du fil ou de la largeur (jusqu’à 7mm) et de la longueur (jusqu’à 5mm) des points sont paramétrables en un tour de main. La Elna 664 Pro offre également un couteau amovible, un bac de récupération des déchets, un entrainement différentiel réglable de 0,5 à 2,25mm et une vitesse de couture de 1300 points par minute. Pour l’utiliser dès que vous la recevez, elle est livrée avec de très nombreux accessoires. Simple à utiliser, pratique, performante et robuste, la surjeteuse Elna 664 Pro est une valeur sûre qui ravira toutes les couturières.

    Consulter le meilleur prix pour la Elna 664 Pro

    La Brother 1034DX

    Surjeteuse Brother 1034DXRemplaçante de la Brother 1034D, la Brother 1034DX est l’une des machines les plus populaires et l’une des plus performantes pour son niveau de prix réduit. C’est une surjeteuse 3 et 4 fils, polyvalente, particulièrement adaptée aux couturières débutantes qui cherchent une machine facile à prendre en main. En effet, en plus d’être fourni avec un mode d’emploi très détaillé, la Brother 1034DX est également livrée avec des fils colorés pré-enfilés pour vous aider dans sa prise en main et ainsi débuter vos projets de couture en toute sérénité. Avec son plan de travail éclairé par LED, son système d’enfilage simplifié, son couteau supérieur amovible, son bras libre et le réglage de la largeur (jusqu’à 7mm) et de la longueur des points (jusqu’à 4mm), la surjeteuse Brother 1034DX vous permettra de réaliser un travail de qualité à l’aide des principaux points de couture disponibles (points de surjet 3 ou 4 fils, ourlet roulotté, flatlock…). La machine possède également une alimentation différentielle pour s’adapter à tous les styles de tissus (fins, élastiques…). Avec la surjeteuse Brother 1034DX, vous avez l’assurance de réaliser tous vos projets à la perfection sans vous ruiner.

    Consulter le meilleur prix pour la Brother 1034DX

    Partager.

    Laissez un commentaire